Les Lego s’emparent du Palais de justice

 

Mi-octobre, l’artiste franco-allemand Jan Vormann a réalisé une oeuvre de réparation des impacts d’obus et de balles datant de la seconde guerre mondiale sur le Palais de justice de Rouen, notamment côté station Métrobus à proximité de l’ascenseur aérien.

Certains passants ont apprécié qu’il redonne un peu de couleur à ces murs meurtris, d’autres moins. A ses détracteurs et aux indignés, il répond qu’il souhaite mettre en valeur ces cicatrices murales pour “ne pas nier le passé”.

crédit photo: Christophe HUBARD/ Paris Normandie

En amont, un appel aux dons avait été lancé pour collecter les briques de plastique. Son intervention artistique repose, en effet, sur un principe simple : construire un projet participatif interpellant les passants sur leur patrimoine.

Jan Vormann, né en 1983 vit et travaille à Berlin. il a étudié les arts visuels et le patrimoine. Il est connu pour son travail d’intégration de Legos dans les fissures des murs de plusieurs villes.

Un avis sur “Les Lego s’emparent du Palais de justice

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *